Sélectionner une page

Courant juin 2003, je discutais avec mon ami Emmanuel PRYBIS au sujet d’un projet qu’il était en train de réaliser à MARRAKECH à savoir l’ouverture d’un PIANO-BAR dédié à la scène pour des artistes de tous genres,

Accompagné de sa compagne de l’époque Kareen ANTONN ils se sont investis dans ce lieu qu’ils baptisèrent le PIANO FORTE situé au cœur du PALMERAIE GOLF PALACE de MARRAKECH.

Pour la petite histoire, mes amis Emmanuel et Kareen étaient respectivement l’auteur en français des textes et l’interprète des chansons de Bonnie TYLER…

Ils m’invitèrent donc à venir à l’inauguration de ce lieu fantastique et je m’y suis rendu fin Août 2003 en leur offrant une chanson composée dans l’avion pendant mon vol PARIS/MARRAKECH !

Comme j’avais pris quelques jours de congés, je suis resté avec eux une semaine et au cours d’un repas dans un restaurant de la Palmeraie, j’ai vécu un grand moment de solitude quand, après avoir commandé un steak tartare au Maître d’hôtel il m’a demandé : quelle cuisson pour le tartare ?

J’ai cru un instant être la victime d’une caméra cachée mais mes amis m’ont rassuré en m’expliquant : c’est cela le MAROC…

Ils m’ont également expliqué que j’aurais un bel avenir en tant que Psychanalyste dans ce pays en pleine évolution et j’ai pris cette réflexion comme un challenge…

A cette époque la France ne me convenait plus et je me suis senti prêt à démarrer une nouvelle vie dans ce pays si prometteur !

Après être rentré à Paris ou j’exerçais à l’époque, en 15 jours j’ai tout bazardé et suis retourné à MARRAKECH pour y louer un appartement et effectuer les démarches pour y exercer mon activité professionnelle…

J’ai obtenu une dérogation du Palais Royal pour ouvrir un cabinet médical en tant que psy car toutes les professions libérales sont réservées aux citoyens marocains…

Quelques jours après, je recevais mon premier patient, trouvais un endroit -LE SAFRAN/CANELLE- pour chanter et démarrer ma nouvelle vie…

J’y suis resté jusqu’à la fin 2014 ou je suis rentré en France pour des raisons toutes autres .